• Accueil
  • 01AS
  • 02recherche

  • 03espoir renat
  • 04indice
  • 05Manoeuvre
  • 07Reconnaissance
  • 07Reconnaissance
  • 08reconnaissance14
  • 09Synd

Rencontre du 23 mars avec le DAFOP

 Rencontre avec le Délégué Académique à la Formation Professionnelle  le 23 mars 2016

 Suite à l’enquête que nous vous avions adressée en janvier sur vos quatre premiers mois d’exercice et à vos réponses, trois représentants du Sgen-CFDT avaient rencontré le directeur de l’ESPE le 8 février (cf. compte rendu du 11 mars 2016).

 Le 23 mars, nous avons obtenu un rendez-vous auprès du délégué académique à la formation professionnelle (DAFOP) pour lui exposer les difficultés recensées.

 Nous avons abordé les points suivants :

  • Le service des stagiaires
  • La formation des stagiaires 18 h.
  • L’écrit réflexif
  • Les stagiaires des disciplines "rares"
  • Les frais de déplacement

 Lire notre compte-rendu en pièce jointe.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (Rencontre avec le DAFOP.pdf)Rencontre avec le DAFOP.pdf887 Ko

Comité Technique académique du 14 mars 2016

Déclaration préalable du Sgen-CFDT Orléans-Tours au CTA du 14 mars 2016

En préambule (improvisé après avoir entendu la déclaration préalable de FO), nous rappellerons que le CT Académique n’est pas le lieu de querelles intersyndicales, donc nous ne polémiquerons pas avec le représentant d’une organisation syndicale qui attaque la CFDT sur son positionnement par rapport à la loi « Travail ». Nous avons une autre conception de la démocratie et du dialogue social. Nous constatons que certains ne supportent pas que l’on puisse avoir une analyse différente et une autre stratégie pour obtenir du progrès social. Libre à eux !

Lire la suite en pièce jointe

 

Compte-rendu du Sgen-CFDT Orléans-Tours

Prochainement en pièce jointe.

 

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (Declaration au CTA 14 03 2016.pdf)Declaration au CTA 14 03 2016.pdf600 Ko

Mouvement INTRA 2016

Calendrier du mouvement INTRA dans l'Académie d'Orléans-Tours :

 http://www.sgencfdt-orleans-tours.fr/attachments/article/256/Calendrier%20intra%20Orl%C3%A9ans-Tours.pdf

Mouvement intra : quelques repères sur son fonctionnement

 Tu vas participer au mouvement intra-académique dans l’académie d’Orléans-Tours. La manière dont tu formuleras tes vœux sera déterminante pour ton affectation à la rentrée prochaine (… et peut-être pour plusieurs années), dans un établissement ou sur une zone de remplacement.

 Tu trouveras dans les quelques pages de notre Télécharger ce fichier (guide intra 2016.pdf)guide intra 2016.pdf des éléments sur le barème en vigueur et les règles du mouvement.

 Pour consulter les calendriers du mouvement : calendrier INTRA 2016

 Pour estimer tes chances d'obtenir un poste dans telle ou telle partie de l'académie il faut calculer ton barème : Télécharger ce fichier (GuideBaremeOrleans2016.pdf)GuideBaremeOrleans2016.pdf dans l'académie Orléans-Tours et consulter les Barres Intra des années précédentes

 Pour dialoguer avec les élus du Sgen-CFDT pendant le temps de construction de ta liste de vœux, saisis une fiche syndicale de mutation intra sur notre site : http://v2.sgenplus.cfdt.fr. Cela permettra aussi aux élus de suivre ton dossier et tu connaîtras ton affectation très rapidement, directement par courriel personnel à ton adresse électronique.

 Pour avoir des informations complémentaires, pour bien connaître les implications de tes vœux, n’hésite pas à contacter le Sgen-CFDT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Tu peux consulter le BO spécial mouvement 2016 et la circulaire rectorale sur le site du rectorat à la page mouvement intra

 

 Les mutations intra-académiques sont une opération de longue haleine, opération qui commence avant même que le mouvement inter-académique se termine.

 En voici les principales étapes.

1° étape (février) : fixer les règles

2° étape (mars) : formuler les vœux

Quand le serveur académique est ouvert, les candidats à la mutation doivent formuler leurs vœux. Les élus syndicaux peuvent alors les aider à mieux comprendre la note de service, et la logique qui prévaut pour le mouvement, et les conseiller pour formuler leurs vœux au mieux de leur intérêt.

3° étape (mai) : vérifier les barèmes

4° étape (juin) : on bouge !

5° étape (juillet) : les titulaires remplaçants et les affectations à titre provisoire

6° étape : la rentrée approche

 lire l'article intégral

 

Rencontre CPE du 4 février 2016

 

Rencontre du 4 février à Orléans avec les CPE d’Orléans-Tours

  Pour les CPE titulaires, stagiaires et non titulaires de l’Académie, nous avons organisé une journée de réflexion spécifique à la Bourse du Travail d’Orléans, avec Mehdi EL HERECH secrétaire fédéral du Sgen-CFDT, animateur du réseau CPE, élu en CAPA et en CAPN.

Mehdi nous a présenté de façon très vivante les  discussions qui ont eu lieu début 2014 au Ministère dans le cadre des « négociations Métiers ». Dans le Groupe de Travail consacré aux CPE (le « GT7 »), il nous a montré les différentes attitudes et positions des représentants des syndicats - Sgen-CFDT, FO, FSU, CGT, Unsa et Snalc – d’abord sur l’opportunité de réécrire la circulaire de missions des CPE. Celle-ci datant de 1982, le Sgen-CFDT réclamait sa réécriture depuis 1996, et c’est le Sgen-CFDT qui a fait les propositions les plus audacieuses pour aboutir à la nouvelle circulaire des missions du CPE  qui s’applique depuis la rentrée 2015.

Contrairement à ce que croient encore certains chefs d’établissements et même des IPR, la circulaire n°2015-139 du 10-8-2015, publiée au BO du 27 août 2015, abroge celle de 1982, et les CPE peuvent l’utiliser en cas de non-respect de leurs droits par l’autorité hiérarchique. L’expertise des CPE est reconnue, ils sont clairement désignés comme « concepteurs de leur activité », comme l’avait déjà démontré la jurisprudence Sgen-CFDT de Versailles en 1996 : ils n’ont pas à être « postés » par leur chef d’établissement à leur bureau ou à la grille pour surveiller les élèves, ils organisent eux-mêmes leur service, de façon autonome.

De même est réaffirmée qu’il n’y aucune obligation pour les CPE d’accepter un logement de fonction et, du coup de signer une demande de dérogation pour ne pas loger sur place. Les astreintes ne s’appliquent qu’aux résidents par « nécessité absolue de service » et n’exonèrent pas les chefs d’établissement de leurs responsabilités. Les textes sur ce sujet démontrent sans aucune ambiguïté que les CPE n’appartiennent pas aux équipes de direction.

Nous avons vu comment, lors des négociations ministérielles, le Sgen-CFDT a obtenu pour les CPE d’harmoniser le régime indemnitaire des CPE (Indemnités pour Sujétions Spéciales) sur l’ISOE accordée aux enseignants : c’est une façon de reconnaître la réalité de leur investissement dans le suivi des élèves. Le Sgen-CFDT revendique maintenant la part variable de l'ISOE qui permettrait de tenir compte des modulations de la charge de travail et des missions supplémentaires."

Le débat sur les 35 h. des CPE fait problème depuis 15 ans. La circulaire de 2015 donne un calcul de la répartition des 1607 h annuelles qui prouve nettement que les chefs d’établissement n’ont pas à exiger 39 h. de présence du ou de la CPE ou un emploi du temps sur 36 h 40. Le temps de pause (y compris la pause méridienne prise dans l’établissement) est toujours du temps de travail.

Pour terminer, nous avons eu un échange très intéressant sur les notions de sanction et  punition, les actes réparateurs éducatifs à privilégier sur de simples vengeances et règlements de comptes. Près de 5 ans après les décrets de 2011 sur la réforme des sanctions et procédures disciplinaires et sur la responsabilisation des élèves, il semble malheureusement que l’attitude éducative bienveillante et juridiquement rationalisée perd du terrain….

Comme on le voit, nos échanges ont été très riches et, avec Mehdi EL HERECH, nous sommes prêts à recommencer une journée aussi dynamisante avec d’autres adhérent-e-s et sympathisant-e-s.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (Rencontre avec les CPE 4 02 2016.pdf)Rencontre avec les CPE 4 02 2016.pdf436 Ko